Le MOULIN de PAPAULT d’ Iteuil : projet de Rééquipement  par Poitou Energies Citoyennes.

I Historique du lieu :

Le moulin de Papault figure dans les titres de l’ Abbaye de la Trinité en 1542. C’est un moulin à blé qui comporte 6 roues perpendiculaires au XIXème Siècle. Il est ensuite transformé en papeterie et les bâtiments actuels datent de 1854.

Les 2 turbines, respectivement de 7m3 /s et de 5 m³/s, mises en place vers 1900 sont actuellement à l’arrêt et les ouvrages de dérivation sont en état et en mesure de dériver les débits vers les prises d’eau.

II Etat des lieux :

La retenue créée a une longueur de 1760 mètres et une superficie de 62000 m³. Le volume de la retenue d’eau est de l’ordre de 80 000 m³.

Les bâtiments de la centrale ont une surface de 390 m² sur un niveau. On y distingue différents espaces :

– le bâtiment des installations électriques (contenant les armoires électriques).

– le bâtiment de la turbine 1 de type Francis.

– le bâtiment de la turbine 2 de type Fontaine.

– le bâtiment des pompes désaffectées, utilisées pour la papeterie.

– la passerelle couverte sur chambre de mise en charge de la turbine 2.

III L’hydrométrie :

Les données hydrométriques du Clain sont considérées de bonne qualité, mais ces dernières années, on note une augmentation de 4° l’été et une baisse des précipitations estivales.

La superficie du bassin versant du Clain est de 1885 km².

Le débit moyen du Clain est de 12,5 m³/s, le débit de crue sur 10 ans est de 180 m³/s et le débit d’étiage de 1,16 m³/s.

Différentes études s’accordent sur le fait que les réchauffement climatique sera plus marqué sur les continents que sur les océans et que les précipitations estivales vont baisser.

IV Projet de rééquipement :

Le projet étant fondé en titre pour un débit de 12m³/s, il ne sera pas nécessaire de déposer un dossier « Loi sur l’eau » avec demande d’augmentation de puissance.

Nouveaux équipements de la centrale :

– 2 turbines à vis d’ Archimède au niveau de la turbine 2 actuelle

– 2 vannes de garde en amont des turbines

-1 grille en amont des vannes

– des armoires électriques de contrôle commande et de puissance des groupes.

– 1 mur en gabion entre les vannes et la centrale ( 15m de long, 1,5m de haut), afin de limiter les redépôts d’alluvions dans le canal de restitution

– 1 rivière de contournement sur la rive gauche de la rivière

V Gestion prévue des ouvrages :

Des obligations à respecter pendant la production :

– laisser un niveau correct dans la retenue (niveau minimum d’exploitation : 79,55m NGF). Des échelles limnimétriques permettent de vérifier le respect de ce niveau. Cette mesure obligatoire est aussi liée au débit turbiné et à la puissance.

Les dossiers doivent être conservés durant 3 ans.

– les vannes de décharge seront utilisées lors des périodes de hautes eaux du Clain.

– l’entretien de la retenue et du cours d’eau est essentiel, ainsi que celui des installations.

VI Les travaux :

– Déposer une demande d’autorisation des travaux ( durée estimée à 5 mois environ).

– Respecter le niveau du bief pendant les travaux.

– Curer le canal de restitution et le canal d’amenée.

VII investissement et calcul du productible :

L’étude hydrologique comporte une simulation de 12 années de débits journaliers de 2000 à 2012. Dans un 1ère étude le tarif H07 a été considéré pour la valorisation de l’énergie. Ce projet n’est plus d’actualité

Le scénario retenu est toujours celui de 2 vis d’ Archimède de 6 m³/s chacune.

L’estimation de l’investissement est de l’ordre de 950 000€ HT.

La simulation de production devra être refaite en fonction des rendements donnés par les fournisseurs lors de la phase de consultation.

 

Vue générale du déversoir

Papault vue générale

Déversoir

déversoir

Ancienne installation: multiplicateur de vitesse

Engrenage de commande des vannes

canal d'amenée